Le loup et la salamandre [PV : Kate Davis]

avatar
Jon O. BrackenProfesseur de défense contre les forces du mal
▌Avatar : Robert Downey Jr.
▌Inscrit le : 01/07/2015
▌Age du perso : 35
▌My Messages : 19

Who are you ?
Baguette: Aulne, 38 cm, résistante, cendre de Phénix
Patronus: Loup
Situation amoureuse: Célibataire mais volage
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Le loup et la salamandre [PV : Kate Davis] Dim 19 Juil - 19:19

La quenta por favor.

Il était temps de quitter le pub et de retourner vers les ruelles pour faire les vitrines des magasins et vérifier que rien n'a été oublié pour la rentrée. Une fois la note apportée par ce barman qu'il commence trop à connaitre, Jon laisse plus de pourboire qu'il n'en faut sur la table, se lève et quitte l'établissement avec un signe de la main à certaines connaissances qui reste encore le nez dans leurs verres. Cette journée d'emplette qui doucement se finit fut pas mal productive pour une fois. Il était arrivé au bon moment, alors que tout les magasins venait de refaire leurs stock après avoir été dévalisé par tout les gamins venu se préparer pour la rentrée. Un nouveau modèle de mannequin d'entrainement était sortis et s'annonçait prometteur. Jon en avait commandé une cinquantaine pour être sur, et commencé à constituer un stock qui pourrait tenir sur plusieurs années. Le nouveau modèle de balai sortis cette année n'était pas fameux par contre. Alors que beaucoup semblait enthousiaste, c'est la déception pour le professeur finalement. Ils ont encore trop misé sur le design. Pour le reste, il avait évidemment fait le pleins de robes et de friandises pour le début d'année, et ce petit arrêt au Chaudron Baveur avant la dernière promenade dans les rues avaient fait de cette après midi une qui valait la peine de se lever le matin.

En avançant dans la rue, il transforma d'un coup de baguette un papier qui se trouvait exprès dans sa poche en cigarette et l'alluma en avançant sous le soleil froid de fin d'été. Il n'avait croisé aucun élève aujourd'hui, c'était un exploit. Habituellement, lorsqu'il passe au chemin de traverse l'été, il tombe toujours un gosse qui le reconnait et lui serra la main. Au moins c'était bon signe, ses élèves l'appréciait, et ça c'était tout ce que Jon demandais, avec leurs respect et leurs attentions. Bien que son style excentrique et légèrement décalé, dosé avec de l'humour lui ai déjà gagné ça dès le début de sa première année en tant que prof.

Il regarda a nouveau la vitrine de Fleury et Bott en passant devant, mais rien de ce qui était présenté semblait digne d'intérêt. Il faudrait que j'écrive un bouquin sur mon voyage en Amérique du sud, et la différence qu'il y a entre ici et là-bas, ça devrait surement donner matière à réflexion aux gens. Il tira sur sa clope, en fit tomber les cendres et souffla la fumée sur le côté. C'est lorsqu'il reprit son chemin dans l'allée qu'il vit venir pile face à lui cette jeune fille rousse qu'il avait déjà vu jouer avec le feu dans sa classe les deux années précédentes, bien que son nom lui échappa totalement.
avatar
Kate DavisElève en Septième Année
▌Avatar : Susan Coffey.
▌Inscrit le : 05/07/2015
▌Age du perso : 20
▌My Messages : 5
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/Rauschaven
MessageSujet: Re: Le loup et la salamandre [PV : Kate Davis] Dim 26 Juil - 18:39

Londres, fin août 2017.
Les températures étaient anormalement élevées en ce jour estival, et le soleil cognait contre les fenêtres d'une chaleur étouffante. Il se heurta même aux fenêtres d'un somptueux manoir, qui était pourtant bâti au milieu de grands arbres supposés le protéger des rayons de soleil grâce à leurs larges feuilles.
Kate se réveilla doucement, ouvrant d'abord un œil pour s'habituer au jour levé. Puis l'autre, avant de les refermer tous les yeux instantanément, aveuglée par la lumière. Elle aurait vraiment dû fermer ses volets avant d'aller se coucher, mais elle les laissait toujours ouverts pour qu'Aeglos puisse se balader en toute liberté.
D'un gémissement contraint, elle enfouit son visage dans son oreiller. Quelques minutes s'écoulèrent, avant qu'un bec ne vienne lui mettre des coups au visage.
« Hmm, Aeglos, laisse-moi dormir... »
Elle reçut comme unique réponse le hululement de son hibou. En soupirant, la jeune femme s'assit dans son lit et regarda l'heure sur son horloge. 13h22.
« Eh merde… »
Elle se leva d'un bond et se prépara en quelques minutes. Pas le temps de manger. Elle laissa même ses cheveux mouillés descendre en cascade sur ses épaules.
« Aeglos, tu restes ici, j'en ai pas pour longtemps. »
L'oiseau hulula gentiment et alla se poser sur son perchoir, dévisageant sa maîtresse qui enfila sa cape de sorcière, attrapa sa baguette et descendit les deux étages de sa demeure d'un air paniqué.
En effet, seulement quelques jours la séparaient de la rentrée, et elle n'avait... absolument rien foutu de son été. Elle allait entrer en septième année, et elle n'avait pas commencé à acheter ses fournitures scolaires. Au rez-de-chaussée, Kate se précipita dans la plus grande cheminée du bâtiment, attrapa une poignée de cendres au creux de sa main et se téléporta jusqu'au chemin de traverse.
Bien évidemment, un passage par l'Allée des Embrumes avant était obligatoire. Discrètement -même si avec la vivacité de ses mèches rouges c'était difficile, elle se faufila jusqu'au Chaudron Baveur et y gagna la fameuse ruelle miteuse ayant attrait à la magie noire.
Le premier magasin dans lequel elle entra fut celui de Mr. Barjow et Mr. Beurk, qui tenaient Barjow & Beurk, dont le nom était bien évidemment à l'effigie de ses propriétaires. Elle salua d'un sourire neutre Barjow, qui lui retourna un signe de tête poli en retour. Barjow était quelqu'un de très agressif et de très froid envers les gens qu'il ne connaissait pas et qui n'étaient pas inclus dans ses critères de personnes admirables. A savoir les moldus, les résistants, les alliés de Dumbledore et les enfants. Kate s'était toujours dit que s'il la respectait et la gratifiait parfois de quelques sourires, ce n'était certainement pas grâce à ses parents employés au ministère de la magie, mais sûrement parce qu'elle était la descendante d'un mangemort, et qu'il le savait. Seulement, elle n'avait jamais osé l'interroger à ce sujet. Peut-être qu'un jour elle le ferait, qui sait ?
Dans tous les cas, elle avait économisé tout au long des vacances pour acheter les objets qui lui avaient déjà sauté aux yeux la dernière fois qu'elle était venue ; des livres sur la magie noire, et la main de la gloire, dernier exemplaire vendu.
Elle se servit dans les étalages, paya le tout et sortit. Il lui restait juste assez pour ses fournitures scolaires, alors elle préféra s'abstenir de faire du lèche-vitrine dans les autres boutiques de la rue, au risque de tuer toutes ses dernières économies. Au lieu de ça, elle retourna au Chaudron Baveur et commanda une Bièraubeurre, bien qu'une boisson chaude n'était pas recommandée en ces journées très chaudes. Assise à une table reculée du pub, elle regarda ce qu'il lui fallait sur sa liste. Bouquins, ..., chaudrons. La même chose que les six dernières années quoi.
Elle termina sa boisson, paya, balança les politesses d'usage et rangea ses affaires avant de s'éclipser sur le chemin de traverse.
Première étape : Fleury & Bott, histoire d'acheter les manuels qui lui manquaient, malgré qu'elle en possédât déjà beaucoup.
Elle avait le nez plongé dans sa liste, tentant de se remémorer les titres qu'elle pourrait trouver dans la bibliothèque de ses parents et ceux qu'elle devrait acheter, lorsqu'elle bouscula quelqu'un.  Quelqu'un de bien plus grand qu'elle apparemment, vu que sa tête avait heurté un torse.
« Oh merde, désolée. »
avatar
Jon O. BrackenProfesseur de défense contre les forces du mal
▌Avatar : Robert Downey Jr.
▌Inscrit le : 01/07/2015
▌Age du perso : 35
▌My Messages : 19

Who are you ?
Baguette: Aulne, 38 cm, résistante, cendre de Phénix
Patronus: Loup
Situation amoureuse: Célibataire mais volage
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Le loup et la salamandre [PV : Kate Davis] Sam 5 Sep - 13:56

La dernière fois qu'il était entré en collision avec quelqu'un, Jon avait failli se faire assassiné et fini par être banni d'un village. Il était alors au Nicaragua et avait trouvé un village complétement paumé au milieu de la jungle, avec des routes à peine tracée et des maisons à moitié dans des arbres. Il avait malencontreusement foncé dans une petite vieille, sans l'avoir vue tellement elle était frêle, qui s'était retrouvé projeté contre un arbre et avait perdu connaissance. Et alors qu'il allait s'occuper d'elle, il fut poursuivit par les autres habitants du villages armé de machettes et autres armes blanches. Le britannique eu vite fait de grimper en haut d'un arbre et de tenter de discuter avec les autochtones.

Il comprit assez vite que la vieille qu'il avait bousculé était en réalité la seule sorcière du village, et que tout les moldus présent la vénéraient comme un déesse pour tout les bienfaits qu'elle leurs prodigue. Il finit par pouvoir descendre sans risque, d'un commun accord avec les glandus de la jungle, en leurs faisant qu'il était un messager divin et qu'il n'avait rien fait à la vieille. Qu'au contraire, il était là pour la soigner afin qu'elle puisse continuer à les guider sur le droits chemin. Arriver au pied du corps de la ridée, il plaça juste un enervatum et la vieille se réveilla en sursaut, entouré des cris de joies des autres habitants. Et alors que Jon s'attendait à être maintenant l'invité d'honneur d'un grand banquet de paysans afin de célébrer sa gloire divine et son aide précieuse envers la matriarche de la tribut, il fut attaqué par la sorcière sans véritable explication et se retrouva dans un duel qui dura près d'une heure et qui fit flambé la moitié du village. Ce sont finalement les villageois qui mirent en terme au combat, chassant les deux sorciers. Par respect pour cette tribu qui n'avait rien demandé nous nous rendîmes aux limites du village. Puis la vieille assoma Jon qui se réveilla trois jours plus tard sur les berges d'une rivière au Pérou.

Au moins ce coup-ci, il n'aurait pas ce genre de soucis.

« Oh merde, désolée. »

C'était la rousse qu'il avait aperçue avant et qu'il se rappelait être une élève.

« Faut faire attention quand on marche dans la rue, on peut tomber sur plus balaise que soi.»

Un grand sourire accompagnait sa phrase pour éviter qu'elle puisse le prendre mal. Il n'avait aucune idée de son nom, ni même si elle était une élève douée ou pas. Il aurait l'air de quoi si elle s'en rendait compte ? Il fallait absolument la jouer fine, quitte à avoir l'air encore plus con.

« Derniers achats à la veille de la rentrée ? Ou achat tout court par flemmardise avant. Moi qui pensait que je ne verrais aucun élève aujourd'hui.»
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le loup et la salamandre [PV : Kate Davis]

Le loup et la salamandre [PV : Kate Davis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Alyssa Davis ft. Mary-Kate Olsen
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Le loup de la gloire[PV la reine^^]

Ministry Of Magic  :: Le Monde Du Rp' :: Chemin de traverse :: Ruelle-